Essai Volvo V90 D5

 

 

Aperçu

> Vers l'essai de Manu

> Vers l'essai de Florina

 

LE break familial, pour les gros budgets

Manu est Back Office collaborateur autoricardo.ch. Pendant son temps libre, il s’occupe de sa famille, fait de la moto ou conduit sa voiture de collection. Véhicules: Seat 850 C Especial (1971), BMW 525d Touring (2008), BMW F 800 GS (2007).

 

 

Convaincant dès le premier mètre

Ça y est, il est là. Et au premier coup d'œil, la couleur est annoncée: un design suédois avec une touche de luxe. Mais, comment ça une touche? C’est bien plus que cela! On monte à bord et on se sent bien... C’est de loin le véhicule le plus convaincant que nous ayons testé en trois ans, depuis que nous avons commencé à rédiger des rapports de conduite.

 

La qualité a un prix

Il convient toutefois de mettre cela en perspective avec le prix. Même si un modèle d’entrée de gamme existe à partir de 53 600 CHF avec traction avant, 5 ans de garantie complète et 10 ans d’entretien gratuit, la voiture testée s’acquiert pour un montant avoisinant les 6 chiffres, ce qui n’en fait plus un véhicule à portée de toutes les familles.

 

Value for Money

Maintenant que nous avons évoqué le côté désagréable des choses, tournons-nous vers les avantages de la vie en Volvo. Aucune réserve là-dessus: à l’heure actuelle, les Suédois dominent le marché en matière de toucher, de design et de finition de l’habitacle. Si vous ne le croyez pas, asseyez-vous donc dans un V ou un XC90 et voyez par vous-même: L’agencement est fascinant, voire impressionnant, jusque dans les moindres détails. Au moins, dès que l’on s’installe, on sait ainsi à quoi tout l’argent investi a servi.

 

On the move

Le tour de force continue pendant la conduite. Le positionnement du châssis (3 réglages possibles) et l’harmonie avec le moteur et la transmission sont, bel euphémisme, réussis. Le downsizing, qui commence à nouveau à passer de mode, ne propose certes qu’une motorisation à 4 cylindres, mais ce modèle prouve que ce n’est pas forcément un inconvénient. Puissance, harmonie, discrétion, rien à redire.

 

Infotainment et assistants

Et un superlatif de plus: Jamais encore un assistant de conduite n’était parvenu à convaincre jusqu’à maintenant. Le Pilot Assist en fait même encore plus que ne l’indique son nom; plutôt que d’osciller de droite à gauche et inversement, il réussit à tenir une belle trajectoire au milieu de la voie. Jättebra! La vue à 360 degrés nous avait déjà été présentée sur la XC90, tout comme le système audio Bowers & Wilkins.

 

Résumée: Je la prends, qui me la paye?

 

 

Ce véhicule - n'est pas pour moi

Florina est en stage SEO & contenu chez autoricardo.ch. En dehors de ses études, elle passe beaucoup de temps en voiture, ce qu’elle adore, et elle fait chaque année au moins un grand voyage. Voiture: Golf VII R.

 

 

L'élégance de l'argent

Bien que je ne sois pas, de prime abord, un grand fan des breaks, je dois reconnaître que la Volvo V90 a une apparence extérieure attrayante. Au premier coup d'œil, la couleur « Bright Silver » de cette Volvo me plaît bien, ainsi que ses jantes coupe diamant à huit rayons. Ce véhicule a l'air un peu minimaliste, mais reste néanmoins très élégant.

 

Le choc à l'intérieur

Malheureusement, l'intérieur me laisse sans voix, tant je suis déçu ! Alors que mes collègues se contentent de secouer la tête, de mon côté, je n'aime pas du tout l'habitacle de cette voiture. Le cuir est extrêmement inconfortable et ressemble davantage à une mauvaise imitation. De plus, la couleur terne confère une atmosphère froide et triste. Cette mauvaise impression perdure lorsque je prend le volant. Les touches me rappellent celles d'un ancien clavier de téléphone cellulaire démodé depuis longtemps. Le revêtement s'apaprente à du vulgaire "plastique" et je pense que quiconque sera amené à conduire ce véhicule sera en mesure de ressentir la même sensation… Seul le système d'info-divertissement est à mon avis une réussite, car il est facile à utiliser et bien conçu.

 

Plaisir de conduite et gadgets

Volvo est un constructeur automobile pour qui la sécurité et la fiabilité sont des critères de conception très importants. Il est vrai que la voiture est confortable à conduire, mais cela s'arrête là. Ce véhicule n'offre rien d'original ou d’intéressant, sauf peut-être la caméra de stationnement à 360° Surround View et le toit ouvrant panoramique en verre.

 

Ma conclusion : Pour conclure, ce test ne m'a pas convaincu. Je suis navré d'admettre que je ne peux pas recommander ce véhicule.

Galerie


Modèles et versions

Assistent

Réduire