Essai Jaguar F-Pace

"Un félin pour tous"

Manu est Back Office collaborateur autoricardo.ch. Pendant son temps libre, il s’occupe de sa famille, fait de la moto ou conduit sa voiture de collection. Véhicules: Seat 850 C Especial (1971) ,BMW 525d touring (2008), BMW F 800 GS (2007).

 

 

Les designers n’ont pas forcément la tâche facile – en tout cas ceux qui ont dû faire d’une Jaguar XF fougueuse ou d’une Jaguar XE un véhicule multifonction rehaussé, en novlangue, un SUV. Rien d’étonnant donc à ce que cette mission donne lieu à quelques conflits potentiels.

 

A admirer le résultat, force est de reconnaître que l’équipe de Coventry a plutôt bien réussi son coup. Certes, la couleur blanche n’est pas la plus appropriée pour masquer les volumes ou souligner les lignes dynamiques, ce que parvient mieux à faire la couleur bleu roi dont était paré le véhicule de lancement. Les phares élégants bien connus à l’avant comme à l'arrière conviennent malgré tout à un véhicule aussi puissant que la F-Pace.

 

La vigueur du design n’a d’égale que les dimensions généreuses. Il fut un temps où seule la Ferrari Testarossa de Don Johnson faisait 2 mètres de large, alors qu’aujourd’hui, il semblerait que même les voitures familiales doivent être aussi imposantes. En outre, la voiture a les colonnes A les plus larges que j’aie jamais vues. En conduite, ce « détail » a son importance dans les parkings et aux carrefours, où il s'agit d’être prudent. Grâce aux caméras à 360° et au système d’aide au parcage, tout se déroule toutefois sans heurts – une question d’habitude sans doute. Alors que le poids de 2,4 tonnes était un temps l’apanage d’une Range Rover, la F-Pace peut aujourd’hui s’en targuer. Quant à savoir si un tel poids est vraiment nécessaire...

 

Entièrement équipé, le véhicule coûte CHF 108 000.–, un joli chiffre si l’on pense que le prix d’entrée est de CHF 49 500.–, et ce n'est pas les 700 Nm de couple qui diront le contraire. Dommage que les roues d’été 22 pouces noires ne soient pas montées: cela donnerait une toute autre allure à cette voiture. Mais même comme ça, on parvient tout à fait à pénétrer le monde du luxe. Les commandes numériques TFT et le velours, alternative de Jaguar à l’alcantara, apposé sur les montants et le ciel de toit, sont très plaisants, le tout étant abondamment rehaussé de cuir et de vernis noir. Et avec des options qui font doubler le prix du véhicule, on ne s’étonne plus du poids de la F-Pace. La bonne résolution prise en début d’année n’était-elle pas de perdre un peu de poids? 

 

Conclusion: une voiture finalement très classe...

 

 

"Confortable mais brouillon"

Dani est Business Development Manager chez autoricardo.ch. Ses loisirs sont principalement consacrés aux sports d’hiver. Véhicule: Audi S4 (2013).

 

 

Première impression de l'extérieur: imposante mais élégante. Si les roues n’avaient pas 20 pouces, elles paraîtraient bien petites. La première impression se confirme à l’intérieur. La Jaguar F-Pace est un miracle en termes de place. J’avoue cependant que les nombreux boutons répartis dans tous les coins m’ont un peu donné le tournis. Je trouve que la combinaison des fonctions sur l’écran tactile et des boutons n'est pas très réussie. Ainsi, il faut choisir les différents modes de conduite au moyen d’une touche fléchée, alors que cette fonction aurait pu être activée par un bouton. Dans l’ensemble, le véhicule est assez brouillon. Bien que je mesure 1,85 mètre, je n'ai pas une vue complète et dégagée, et la colonne A est très large.

 

J’ai eu le plaisir de conduire ce géant blanc de nuit, sur neige et sur piste mouillée. La vitesse étant modérée, je ne peux pas fournir de renseignements détaillés sur la souplesse ou les caractéristiques de conduite du véhicule. Il est cependant clair qu’un véhicule de cette taille et donc d’un poids imposant demande encore plus de prudence sur les routes glissantes.

 

Finalement, je dois reconnaître que je ne suis pas euphorique après avoir testé la F-Pace. Certes, elle dispose d’une grande quantité de gadgets, mais sa taille et son côté brouillon la desservent. Pour une voiture de cette gamme de prix, j’en attends davantage.

 

 

"Le noble SUV de Jaguar"

Florina est en stage SEO & contenu chez autoricardo.ch. En dehors de ses études, elle passe beaucoup de temps en voiture, ce qu’elle adore, et elle fait chaque année au moins un grand voyage. Voiture: Golf VII R.

 

 

Ce mois-ci, nous avons eu l’occasion de tester la F-Pace de Jaguar. Visuellement, cette voiture a tout pour plaire. Certes, le véhicule est immense, mais la calandre et le capot imposants ont un design convaincant. Les dimensions généreuses et la noblesse du style se retrouvent à l’intérieur. Ici, le mot d’ordre n'est pas économie: de la place en suffisance et un coffre au volume tout aussi généreux. L’écran tactile est propre et dégagé, mais certaines fonctions comme le chauffage des sièges ne peuvent être activées qu’après quelques clics.

 

En route, l'affichage tête haute m’a beaucoup plu, ce qui permet au conducteur de bénéficier d’une navigation étape par étape et de consulter facilement la vitesse. La largeur du véhicule, qui m’a posé quelques problèmes au début, nécessite un certain temps d’adaptation. Pendant le trajet, on remarque aussi à peine que le moteur tourne. Ce qui m’a passablement dérangé dans la F-Pace, c’est la vue mal dégagée, tant au niveau latéral que vers l'arrière. A un rond-point ou dans un virage, cela pourrait vite devenir dangereux. Dans l’ensemble, Jaguar tient sa promesse avec la F-Pace, mais pour le prix non négligeable, la vue sur la route devrait être améliorée.

 

Conclusion: si l’on a les moyens de s’offrir un tel véhicule, pourquoi pas? =)

Galerie


Modèles et versions

Assistent

Réduire